La poésie est-elle tenue d'être sublime ? (dissertation)

Dans les pages qui servirent d'avant-propos à ses Études sur les poètes modernes (1864), Leconte de Lisle (1818-1894) définit en ces termes la mission du poète : « Il porte à la majesté de l'art un respect trop pur pour s'inquiéter du silence ou des clameurs du vulgaire et pour mettre la langue sacrée au service des conceptions viles. Le clairon de l'archange ne se laisse pas emboucher comme une trompette de carrefour.»

La Princesse de Clèves : guide de lecture de l'œuvre

« Je vous avoue que vous m’avez inspiré des sentiments qui m’étaient inconnus… »

Pages

Desk02 theme