Poésie : quelques titres

La force absolue de la poésie purifiera les hommes, tous les hommes. Écoutons Lautréamont : « La poésie doit être faite par tous. Non par un. » Toutes les tours d’ivoire seront démolies, toutes les paroles seront sacrées et l’homme, s’étant enfin accordé à la réalité, qui est sienne, n’aura plus qu’à fermer les yeux pour que s’ouvrent les portes du merveilleux. – Paul Éluard, L’Évidence poétique, 1936

Synthèses pédagogiques

■ Alain Vaillant, La Poésie : Introduction à l’analyse des textes poétiques, Armand Colin, 128
■ Jean-Michel Gouvard, L’Analyse de la poésie, P.U.F., Que sais-je ?
■ Michèle Aquien, La Versification appliquée aux textes, Armand Colin, 128

Ajouter, pour le domaine contemporain :
■ Hugo Friedrich, Structure de la poésie moderne, Livre de poche, références
■ Jean-Michel Espitallier, Caisse à outils. Un panorama de la poésie française aujourd’hui et Pièces détachées. Une anthologie de la poésie française d’aujourd’hui, Pocket/Poésie

Textes d’écrivains sur la poésie

Eustache Deschamps, L’Art de dictier
Pierre de Ronsard, préface aux quatre premiers livres des Odes, Abrégé de l’art poétique français
Joachim Du Bellay, Défense et illustration de la langue française
Nicolas Boileau, Art poétique
Jean de La Fontaine, préface aux Fables
Voltaire, article « Enthousiasme » de l’Encyclopédie
Denis Diderot, article « Génie » de l’Encyclopédie
Alphonse de Lamartine, Des destinées de la poésie
Alfred de Musset, La Nuit de mai
Victor Hugo, préface aux Contemplations
Théophile Gautier, « L’Art » (Émaux et camées)
Charles Baudelaire, préface aux Petits Poèmes en prose
Paul Verlaine, « Un mot sur la rime » (paru dans Le Décadent en 1888)
Arthur Rimbaud, lettres dites « du voyant ».
Jean Moréas, « Le Symbolisme » (paru dans Le Figaro en 1886)
Stéphane Mallarmé, « Crise des vers »
Joris-Karl Huysmans, À Rebours, chap. XIV
Guillaume Apollinaire, L’Esprit nouveau et les poètes (conférence de 1917)
André Breton, Manifeste du surréalisme (celui de 1924)
Paul Éluard, L’Évidence poétique (conférence de 1936)
Louis Aragon, « La Rime en 1940 » (publié avec Le Crève-cœur)
Rainer Maria Rilke, Lettres à un jeune poète
Paul Claudel, Réflexions sur la poésie
Jean-Michel Maulpoix, Du Lyrisme

  • Excellente anthologie commentée : Jean-Marie Gleize, La Poésie, textes critiques, XIVe-XXe siècles, Larousse

Aux noms des plus grands poètes français, nous ajoutons ceux de grands poètes étrangers.

Grèce antique

Homère, Iliade, Odyssée (poèmes épiques)
Hésiode, Théogonie, Les Travaux et les jours
Sappho (et la tradition qu’elle a inspirée : voir L’Égal des dieux, cent versions d’un poème de Sappho, recueillies par Philippe Brunet)
Anacréon
Pindare, Odes
Théocrite, Idylles (poèmes bucoliques)

Rome antique

Virgile, Énéide (poème épique), Bucoliques, Géorgiques
Horace, Odes
Juvénal, Satires
Martial, Épigrammes
Ovide, Amours
Properce, Élégies

Moyen Âge

Chanson de Roland (chanson de geste, poème épique)
Chrétien de Troyes (ses romans sont aussi des poèmes)
■ Trouvères et troubadours : Bernart de Ventadour, Gace Brulé
Rutebeuf, Poèmes de l’infortune
François Villon, Le Testament
Charles d’Orléans, Ballades et rondeaux
Christine de Pizan, Cent Ballades d’amant et de dame
Guillaume de Machaut, Le Livre du voir dit

Poésie italienne :
Dante, La Divine comédie (trad. de Jacqueline Risset, GF)
Pétrarque, Canzoniere

Poètes de grande rhétorique et période marotique

Jean Molinet, Les Faits et dits de Jean Molinet
Marguerite de Navarre, Le Miroir de l’âme pécheresse
Clément Marot, L’Adolescence clémentine

Renaissance

Maurice Scève, Délie, objet de plus haute vertu
Louise Labé, Œuvres, Sonnets
Pierre de Ronsard, Les Amours
Joachim du Bellay, L’Olive, Les Antiquités de Rome

Poésie italienne :
L’Arioste, Roland furieux (poème épique)
Le Tasse, Jérusalem libérée (poème épique)

Maniérisme

Ronsard, Sonnets pour Hélène
Joachim du Bellay, Les Regrets
Philippe Desportes, Œuvres
Théodore Agrippa d’Aubigné, Le Printemps

Poésie espagnole :
Saint Jean de la Croix (poète mystique)

Baroque

Voir La Poésie baroque, anthologie, Folio plus

Jean de Sponde, Les Amours
Théodore Agrippa d’Aubigné, Hécatombe à Diane, Les Tragiques
Jean de La Ceppède, Les Théorèmes
Théophile de Viau, Œuvres
Pierre Corneille (poésie dramatique, mais aussi religieuse : L’Imitation de Jésus-Christ, Hymnes et psaumes)

Poésie anglaise :
William Shakespeare, Sonnets
John Donne, Poèmes
John Milton, Le Paradis perdu

Un précurseur du classicisme (Boileau, « Enfin Malherbe vint… ») : François de Malherbe, Poésies

Préciosité

Tristan L’Hermite, Les Amours de Tristan
Vincent Voiture, Œuvres

Poésie espagnole : cultisme et conceptisme
Luis de Góngora, Les Solitudes, Fable de Polyphème et Galatée
Francisco de Quevedo, Les Furies et les peines

Classicisme

Nicolas Boileau, Satires et Épîtres
La Fontaine, Fables
Jean Racine (poèmes dramatiques)
Molière (poèmes dramatiques)

Romantisme

■ Un poète du XVIIIe siècle que les romantiques ont considéré comme un des leurs: André Chénier, Poésies
Alfred de Vigny, Les Destinées
Alfred de Musset, Les Nuits
Alphonse de Lamartine, Méditations poétiques
Victor Hugo, Les Contemplations, Les Châtiments, La Légende des siècles
Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit
Gérard de Nerval, Les Chimères

Poésie allemande :
Johann Wolfgang von Goethe, Le Divan, Élégie de Marienbad et autres poèmes
Novalis, Hymnes à la nuit
Heinrich Heine, Buch der Lieder
Friedrich Hölderlin, HyperionOdes, Élégies, Hymnes

Poésie anglaise :
Lord Byron (choix de poèmes : Poèmes, éd. Allia)
John Keats, Poèmes et poésies
William Wordsworth, Poèmes

Poésie américaine :
Edgar Allan Poe, Poèmes

Inclassable : Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, Petits poèmes en prose

Parnasse

Théophile Gautier [attention à l’orthographe], Émaux et camées
Charles Leconte de Lisle, Poèmes barbares, Poèmes antiques
José-Maria de Heredia, Les Trophées

Symbolisme

Paul Verlaine, Romances sans paroles, Fêtes galantes, Sagesse
Arthur Rimbaud, Poésies, Une saison en enfer, Illuminations
Lautréamont, Les Chants de Maldoror, Poésies
Jules Laforgue, Complaintes
Stéphane Mallarmé, Poésie
Paul Claudel, Connaissance de l’Est

Poésie américaine
Walt Whitman, Feuilles d’herbe

Esprit nouveau

Guillaume Apollinaire, Alcools

Autour du surréalisme

Attention, tous les poètes cités ci-dessous n’appartiennent pas au mouvement surréaliste.

Tristan Tzara, L’Homme approximatif
André Breton, Clair de terre
Pierre Reverdy, Sable mouvant
Robert Desnos, Corps et biens
Blaise Cendrars, Du Monde entier au cœur du monde
Paul Éluard, Capitale de la douleur
Louis Aragon, Le Roman inachevé
Francis Ponge, Le Parti pris des choses, La Rage de l’expression
René Char, Fureur et mystère
Henri Michaux, Un certain Plume, La Vie dans les plis

Autres grands noms de la première moitié du XXe siècle
Saint-John Perse, Éloges
Paul Valéry, Charmes
Paul Claudel, Cinq grandes odes

Poésie italienne :
Giuseppe Ungaretti, Vie d’un homme. Poésie, 1914-1970 (anthologie)

Poésie espagnole :
Federico García Lorca, Poésies

Grands noms de la poésie d’après-guerre

Philippe Jaccottet, À la lumière d’hiver, Paysages avec figures absentes
Eugène Guillevic, Art poétique
Yves Bonnefoy, L’Arrière-pays
Michel Butor, Anthologie nomade (anthologie)
Jacques Roubaud, Quelque chose noir
Michel Deguy, Donnant donnant, et Comme si comme ça (anthologies)
Emmanuel Hocquard, Les Élégies

Francophonie :
Aimé Césaire, Cahier d’un retour au pays natal
Léopold Sédar Senghor, Œuvre poétique (Seuil, points)

Poésie arabe :
Mahmoud Darwich, La Terre nous est étroite et autres poèmes (anthologie)
Adonis, Mémoire du vent: Poèmes 1957-1990 (anthologie)

Poésie allemande :
Paul Celan, Choix de poèmes (anthologie, Poésie/Gallimard)

Poésie hispanophone :
Pablo Neruda, Résidence sur la terre

Poésie italienne :
Eugenio Montale, Os de seiche